» » Témoignage : récit de la rando-bivouac dans le massif de Belledonne

Témoignage : récit de la rando-bivouac dans le massif de Belledonne

Posté dans : Blog | 0

Une randonnée bivouac racontée par une participante. La météo particulièrement capricieuse du week-end nous a contraint à revoir le parcours initialement prévu et à proposer une randonnée avec une alternative au bivouac en tente afin de garantir la sécurité du groupe.

 

Coucher de soleil sur le Grésivaudan

Dans le secteur du lac de crop, le choix d’un refuge non gardé plutôt que le bivouac en tente, a permis de préserver le confort et le moral des participants, et a permis à tous de passer un excellent moment, comme en témoigne Fleur, qui participait pour une première fois à une randonnée accompagnée :

 

« En une heure plutôt matinale, c’est le départ pour Prapoutel, là où deux voitures se rejoignent : nous sommes tous là, huit personnes souriantes et envieuses de s’évader un peu de leur milieu habituel. Certains se connaissent mais chacun va à la rencontre de l’autre. Un grand bol d’air frais, c’est ce que promet la rando d’Aurélien. Mais d’ailleurs, c’est quoi le programme ?

De la marche sous un soleil de plomb et de beaux paysages ? Je dirais plutôt qu’il s’agit de « faire ensemble » quelque chose qui nous plait tous : randonner et découvrir, en communion avec la nature. C’est là le point d’ancrage de cette rando car malgré le temps couvert nous avons vécu des moments inoubliables, parfois délirants, mais toujours dans la bonne humeur.

 

Samedi 23 juillet 2011

 

Nous avons commencé par une première journée plutôt douce, où nous avons goûté quelques plantes et racines comestibles en passant par une jolie cascade. Nous avons pris notre repas ensemble dans un refuge non gardé, où les légumes croquants Bio d’Aurélien étaient bienvenus.

Puis nous sommes montés pendant que notre guide (qui est en fait accompagnateur de montagne) nous parle de la faune et de la flore, avec grand intérêt, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Et puis, par un heureux hasard (et aussi grâce à Aurélien), nous arrivons devant un très joli refuge en pierre où le paysage est dégagé et splendide.

 

Le soir, alors qu’une traînée de lumière entre Chambéry et Grenoble apparaît, nous dégustons une tisane faite de fleurs et de feuilles fraîchement ramassées.

 

Le soleil était passé par là pour réchauffer nos corps, et je crois même que l’amour était au rendez-vous pour quelques couples présents ce jour.

 

Grâce à Romain qui s’est évertué à faire le feu pour le barbecue sous le brouillard et la pluie, et malgré un bois humide, nous avons pu déguster le soir un bon plat de purée-saucisses préparé ensemble.

C’était un très chouette moment de partage que de manger ensemble à la bougie, sans électricité, et de continuer le soir ainsi. Et puis nous savions bien que nous resterions en sécurité tout au long du week-end aux côtés d’Aurélien.

Repas à la bougie

Dimanche 24 juillet 2011

 

Nous allons au lac de Crop, et nous entreprenons l’ascension du Col de la Mine de Fer. Premiers pas sur de la neige fraîche : un dépaysement total un 24 juillet ! Et pour certains aussi une petite épreuve de mental ! Bon, il ne fait pas très chaud. Nous redescendons rapidement avant de manger dans un autre refuge accueillant. Saucisses et fromages nous renflouent assez vite avant de redescendre en chemin de forêt pour rejoindre le parking.

Je crois que jamais je n’ai été aussi contente de voir des voitures !! Mais surtout je crois que cette expérience est une belle aventure humaine, avec toute sa richesse et ces moments inoubliables que seuls les participants connaissent.

 

A refaire donc !

Rédaction et photos : Fleur V.

Découvrez nos randonnées bivouac :