» » » Construire un igloo en neige tassée en peu de temps

Construire un igloo en neige tassée en peu de temps

Les Inuits ont dans le sang l’art de construire un igloo et certains d’entre eux arrivent à les ériger seuls en quelques heures. Pour un non-initié, il faudra compter plusieurs heures de travail et d’application, et parfois essuyer plusieurs échecs avant de terminer un bel igloo.

Cependant il existe une alternative à l’igloo en blocs de neige, et qui s’adapte à tous les types de neige : construire un igloo en neige tassée. En cas d’urgence, cette technique peut également être utilisée pour creuser un abri sommaire, qui vous isolera du froid pendant la nuit.

Construire un igloo en neige tassée
Construction d’un igloo en neige tassée en Vanoise

Ou construire un igloo en neige tassée ?

Une sonde à neige vous permettra de connaitre l’épaisseur de neige, et donc de trouver un endroit avec suffisamment de neige pour y creuser et construire votre igloo. Rappelez-vous que construire un igloo dans lequel on tient confortablement assis vous permettra de passer une nuit plus agréable, et que c’est de l’épaisseur des parois de l’igloo que dépendra à la fois la solidité de l’édifice et son pouvoir isolant. Vous aurez donc besoin d’une quantité de neige importante.

La construction de l’igloo étape par étape

Une fois l’endroit trouvé, faites un tas de neige suffisant pour y creuser votre abri. Tassez bien la neige avec vos raquettes, ou mieux avec le poids de votre corps. Là encore, la sonde vous permettra d’estimer si la hauteur du tas de neige est suffisante.

Vous pouvez commencer à creuser votre abri, en prenant soin de placer l’entrée à l’abri du vent. Évidez tout l’intérieur de l’igloo de la neige qu’il contient en prenant soin d’évacuer la neige vers l’extérieur pour ne pas reboucher l’entrée. La forme en dôme de l’igloo empêchera qu’il ne s’effondre sur lui-même : servez vous de la luminosité qui filtre à travers la neige pour conserver une épaisseur suffisante sur les parois et la voûte. A vous de creuser une cavité assez large pour s’y abriter et y passer la nuit. Là encore, votre pelle vous sera indispensable pour les finitions.

Cette technique vous prendra un peu de temps (comptez une bonne après midi), mais vous pourrez en vous appliquant monter un abri solide et non un igloo éphémère qui risque de s’écrouler à tout moment. Et si vous préférez être guidé pour votre première construction d’igloo, n’hésitez pas à vous inscrire à l’un de nos week-ends construction d’igloo encadrés par un accompagnateur en montagne professionnel