» » Préparer son raid raquette

Préparer son raid raquette

De nombreuses questions peuvent se poser au moment de préparer un raid raquette : qu’emporter dans son sac, quel matériel prévoir, la nourriture à prendre, etc. Quelques conseils pour que votre raid à raquettes ne devienne pas un chemin de croix.

Traversée Vanoise

Le bon habillement pour un raid raquette

Choisir les bons vêtements est indispensable pour bien préparer son raid à raquettes, car lorsque l’on part plusieurs jours en montagne et en hiver, chaque détail compte.

Avant tout, c’est la durée de votre raid qui va conditionner le choix de l’habillement : on ne s’équipe pas de la même manière selon que l’on part deux ou six jours. Ensuite le confort des hébergements peut vous amener à faire des choix radicalement différents.

La règle de base du raid raquette est d’avoir toujours des sous-vêtements de rechange : la neige étant par définition humide, pouvoir démarrer chaque journée les pieds au sec est pour ainsi dire une nécessité ! Un des textiles les mieux adaptés au raid raquette est la laine de mérinos : à la fois chaude et confortable, la laine ne retient pas les odeurs (un luxe au bout de plusieurs jours de randonnée !), vous garde au chaud même mouillée, et de nombreux fabricants en proposent dans leur gamme technique.

Un pantalon technique chaud et respirant, une veste softshell (à la fois chaude, respirante et coupe-vent), des gants et un bonnet légers complèteront cet équipement par beau temps. Mais la météo pouvant évoluer rapidement en montagne, prévoyez toujours un pantalon et une veste imperméables, ainsi qu’une paire de gants chauds et imperméables. Un collant et une doudoune en duvet vous apporteront un confort non négligeable le soir. Si vous envisagez de passer la nuit en igloo, prévoyez peut-être quelque-chose d’un peu plus chaud que pour des nuits en refuge…

Le choix des chaussures est évidemment primordial : dans l’idéal celles-ci doivent être chaudes, imperméables, légères et assez confortables pour se faire oublier pendant toute la durée de votre raid en raquette. Il existe de nombreux modèles adaptés à la randonnée hivernale, mais pour un raid ponctuel une bonne paire de chaussures de randonnée fera l’affaire.

 

Le matériel de raid

Là aussi, ce matériel ne sera pas le même selon la durée du raid raquette et le type d’hébergement. Avec un hébergement refuge gardé, le strict minimum sera nécessaire, mais dans des refuges non gardés voire des abris plus sommaires, un duvet 0°C et un réchaud à gaz seront indispensables. Avec des nuits en igloo il faudra en plus prévoir un matelas bien isolant et éventuellement un sursac étanche pour protéger votre duvet, et un réchaud adapté au froid (certains réchauds à gaz, ou réchaud à pétrole).

Dans tous les cas, emportez une bouteille thermos, aussi bien pour le plaisir d’une boisson chaude durant la marche que pour vous faciliter la vie pendant les petit-déjeuners. Une paire de bâtons de randonnée vous sera très utile pour économiser vos jambes, mais aussi pour garder l’équilibre sur un terrain pas toujours facile. Et enfin les raquettes : choisissez-les assez techniques et surtout assez larges, car n’oubliez pas qu’en plus de votre poids elles devront porter celui de votre sac à dos !

Ne négligez pas le contenu de la trousse de secours, car en raid raquette vous pourriez faire face à toutes sortes de soucis, du simple coup de soleil à l’entorse, en passant par les habituelles ampoules aux pieds ! Et un téléphone portable chargé (et tenant la charge…) pourra être utile pour appeler les secours en cas de gros pépin. De même, les avalanches étant une conséquence logique du manteau neigeux, un équipement de recherche de victimes d’avalanches (pelle, sonde, DVA) est indispensable, tout comme la maîtrise de ce matériel.

Et pour finir, le moyen de porter tout ceci. Pour deux ou trois jours en refuge non gardé, un sac à dos de 40 à 60L devrait suffire, si ça ne tient pas c’est que vous avez pris du superflu ! Sur une plus longue distance, la neige va nous permettre d’employer un outil spécifique : la pulka. L’avantage est qu’au lieu de porter le matériel, on le tire. L’inconvénient, c’est que si la pulka est très adaptée au raid à raquettes en terrain nordique, elle l’est beaucoup moins lorsque la pente devient plus importante…

Maintenant que vous êtes préparés à affronter la neige pendant plusieurs jours, n’hésitez pas à consulter notre offre de raids à raquettes encadrés par des professionnels de la montagne :